Notre atelier est fermé pour congés annuels - Notre boutique parisienne sera ouverte à partir du 29 août - La prochaine expédition est prévue pour le 6 septembre Ignorer

Chou-fleur rôti, sauce miso

chou-fleur rôti au miso
chou-fleur rôti au miso
chou-fleur rôti au miso

Mars est peut-être la période la plus difficile de l’année pour cuisiner de saison. Voici une recette pour attendre patiemment le retour des légumes primeur.

Miso mon amour

Le miso est cette pâte de soja fermenté qui est utilisé quotidiennement au Japon pour donner du goût à un peu tout. On l’ajoute la plupart du temps en toute fin de recette pour éviter de le chauffer : car en plus d’être bon à manger, le miso est un trésor pour la santé. En effet, en tant qu’ingrédient végétal fermenté, il est très riche en nutriments et contribue à fortifier le système immunitaire. N’hésitez pas à y penser la prochaine fois que vous vous sentirez affaibli : un bol de soupe au miso et au lit ! Attention toutefois de le choisir non pasteurisé, qui garantit que les précieux ferments ont bien été préservés.

Pour choisir le miso, on peut se fier à sa couleur : plus il est foncé, plus il sera fort en goût et en sel. Pour cette recette, nous vous recommandons un miso moyen type aka, de couleur caramel : s’il est couleur jaune, il sera trop discret en goût, à l’inverse s’il est brun foncé il risquera d’emporter tout. Pour en savoir davantage sur le miso nous vous invitons à consulter cette page.

Umami

Le miso est l’ingrédient végétal réputé le plus « umami » au monde. Probablement avez-vous déjà entendu de cette cinquième saveur ? Elle a été identifiée en 1908, par le professeur Kikunae Ikeda, qui localise précisément sur la langue des récepteurs spécifiques à identifier une autre saveur que l’amer, le sucré, l’acide et le salé.

Il choisit pour la nommer d’utiliser le mot « umai », qui signifie « délicieux ». Il s’agit d’une saveur bien plus difficile à détecter que les autres : on trouvera le plat « bon », sans réussir à expliquer vraiment pourquoi. Depuis, on a découvert que chaque culture a ses ingrédients « umami ». En France, ce sont nos fromages, nos vins, les champignons. En Italie, le parmesan, la sauce tomate bien concentrée, les pignons de pin grillés….

Chou-fleur rôti

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette petite merveille de préparation légumière, nous sommes très honorés de vous la faire découvrir ! Le chou-fleur rôti au four a un goût irrésistible, comparable aux viandes longuement braisées ou rôties. En texture, il est croustillant sur les partiers extérieures, et fondants sur les parties plus charnues…

Même s’il se suffirait quasiment à lui seul, on aime accompagner le chou-fleur rôti d’une petite sauce au miso. Celle-ci permet de parfaire l’assaisonnement et ajoute une gourmandise supplémentaire.

Recette de chou-fleur rôti, sauce miso

Ingrédients (pour 4) : 1 chou-fleur, 2 cuil. à soupe d’huile d’olive, une cuillère à café de sel marin, 1 belle pincée de curry.

La sauce au miso : 2 cuil. à soupe de miso type aka clair (voir précisions ci-dessus), 1 cuil. à soupe de jus de citron, 1/2 cuil. à soupe de sucre, 1 cuil. à soupe d’eau, 2 cuil. à soupe d’huile d’olive, des graines de sésame grillées et de la ciboule ciselée pour saupoudrer.

  1. Lavez le chou-fleur et émincez-le en tranches d’environ 1cm d’épaisseur. Disposez sur une plaque allant au four, ajoutez l’huile en filet, et saupoudrez de curry et de sel. Enfournez une trentaine de minutes à 180°C (le chou-fleur doit avoir bien grillé sur les extrémités).
  2. Préparez la sauce : mélangez le miso et le sucre avec l’huile, puis ajouter le citron et l’eau tout en mélangeant.
  3. Servez les tranches de chou-fleur chaudes ou froides, accompagnés de riz et de la sauce miso.

Retrouvez cette autre recette au miso : Cake au miso.