Mochis & Haïkus

 

Notre Maison de mochis artisanaux et français aime les parcours insolites et les trajectoires obliques… Comme tout premier portrait inspirant, nous voulions vous faire découvrir Adonis Brunet, notre pâtissier-poète, auteur de plusieurs recueils de haïkus.

Un pâtissier pas comme les autres…

En regardant en arrière, tout semblait écrit… Et pourtant, quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons reçu la candidature d’Adonis ! « Bonjour, je suis pâtissier de formation, et j’écris des haïkus ». Sans mentir, au début nous avions cru au canular… Et puis nous avons tout de même rencontré Adonis, autour d’un café et d’un mochi au sésame. Et là : l’évidence. Le lendemain, Adonis nous envoyait un mail peu banal :

-Sensualité

Mochi au sésame noir

délice absolu –

Adonis est pâtissier depuis l’âge de 16 ans, et a mené une carrière classique en boulangerie & restauration. Mais ce qu’il y a de moins classique, c’est qu’Adonis, depuis le même âge, écrit des poèmes. Pour lui, écrire est comme une seconde langue, sa langue : « Je me suis mis à écrire pour exprimer des choses que je ressentais et que je n’arrivais pas à exprimer autrement ».

La passion des haïkus

Plus tard, il découvre le haïku, et tombe amoureux de cette forme brève et puissante. Le haïku est un petit poème japonais, tout au plus trois lignes, qui célèbre la beauté éphémère des choses.

-Dans les arbres nus

Dortoir pour les étourneaux

Ainsi va l’automne –

Adonis publie plusieurs recueils de poésies, dont certaines sont traduites en japonais. On se met à remarquer cet homme discret et sensible : ce weekend même, il était l’invité d’honneur du Festival des Mots de Vendôme. Marie-Sabine Roger, l’auteur de la Tête en Friche, écrit l’introduction de son recueil Puzzle. « Adonis est un magicien : l’espace d’un recueil, il nous fait respirer plus large, et nous convie subtilement à prendre place dans un de ces trains pour noctambules, qui vont vers un ailleurs et nous parlent d’ici. »

Les mochis et Adonis

A l’atelier, Adonis prend rapidement ses marques et se rend indispensable : c’est lui qui confectionne nos précieuses pâtes de haricots, anko et shiroan. C’est lui aussi qui avec Mathilda expérimente les parfums mensuels.

-Parfum de rentrée

Un deux trois fleur d’oranger

Délicatesse –

Adonis brunet mène une vie discrète tout en délicatesse, sans strass ni paillette. Il œuvre au quotidien avec force et concentration, ses gestes sont à la fois doux et précis. En ce sens, il est l’illustration vivante de la sagesse zen qui habite la cérémonie du thé japonaise « chanoyu », pendant laquelle le mochi est traditionnellement dégusté. Ou comment chaque geste, même le plus anodin, comme celui de préparer le thé dans un pays comme le Japon, peut devenir oeuvre d’art.

Nous organisons le 18 janvier 2019 un atelier à quatres mains d’écriture et de mochis : se reporter à la page « atelier ».